#Conseils – La coopération pour aller encore plus loin

Vous le savez, la coopération est l’intention, le mot-clé de mon année 2018 (je vous en avais parlé ici puis ). Elle a été importante dès le début de mon activité: que ce soit en créant un collectif local de créateurs, quelques mois après le lancement de ma marque textile, ou en fondant la communauté Entrepreneuses créatives en 2012, avec Sophie-Charlotte Chapman. Aujourd’hui, j’ai envie d’expliquer pourquoi, et surtout comment, elle est une valeur forte de mon entreprise.

 

Coopérer: du latin co-operare, signifiant « oeuvrer, travailler ensemble ». Cette définition (merci Wikipédia) me va bien! On entend aujourd’hui de plus en plus de voix remettre en cause le « dogme » de la compétition à tout crin et lui opposer les bénéfices de la coopération. Notamment celle de Pablo Servigne, auteur en 2017 de L’entraide, l’autre loi de la jungle, qui se définit d’ailleurs comme un chercheur « in-terre-dépendant » (j’aime beaucoup ce terme!).

Pour ma part, je crois que j’ai toujours fait miennes les maximes telles que « tous pour un », « à plusieurs on va plus loin » et même « plus on est de fous, plus on rit » ^^. Et que j’ai sans doute assez peu d’esprit de compétition. C’est donc assez naturellement que, dès la création de mon entreprise, j’ai mis en oeuvre de nombreuses collaborations.

 

Des coopérations qui font avancer

Celle qui m’a menée le plus loin est sans doute celle que j’ai nouée avec Sophie-Charlotte pour les Entrepreneuses créatives: ensemble, nous avons déjà à notre actif plusieurs formations en ligne et en partenariat avec les salons Créations & savoir-faire et AEFpro, la rédaction de centaines de contenus, une collaboration avec la revue Créative Magazine, la mise en place d’outils tels que le Carnet d’adresses et le site Portraits d’entrepreneuses créatives, et bien sûr 4 guides parus aux éditions Eyrolles.

Depuis mon retour à Lyon, Priscilla et Genia de Pause création, ainsi que tout le réseau d’entrepreneuses locales qu’elles ont fait naître autour d’elles, sont également des partenaires de poids: après des événements communs, nous travaillons ensemble à une offre de formation à l’intention des entrepreneuses.

Pour étoffer ce réseau de partenaires que je construis chaque jour mais aussi le rendre plus visible, j’ai d’ailleurs créé une nouvelle rubrique sur ce blog: Mon réseau de partenaires. Vous y trouvez pour l’instant essentiellement des informations sur les actions que j’organise avec ces partenaires, mais bientôt vous trouverez une présentation approfondie de chacune d’entre elles. Stay tuned 🙂

Coopération, co-construction et sororité

Mais au-delà de ces collaborations, la coopération est un état d’esprit que je cultive aussi avec mes clientes: l’approche que je leur propose lors de mes interventions est bien celle de la co-construction. C’est à dire que je n’arrive pas avec des solutions « toutes faites » à leurs problématique, mais je les accompagne dans leur réflexion et leurs choix stratégiques pour élaborer ensemble leurs solutions. Et ça change tout!

Par ailleurs, vivre et faire la promotion de la coopération dans mon quotidien d’entrepreneuse, c’est aussi ce qui m’a conduite à proposer la Pause entrepreneuses. Ce temps d’échange, de brainstorming collectif, que je vous propose deux lundis par mois, repose sur la mise en commun des idées et atouts de chacune au service des autres.

L’objectif? Vivre une belle expérience de sororité au service du développement de l’entrepreneuriat féminin et de l’égalité femmes-hommes (PS; si vous n’êtes pas familière du terme « sororité », il décrit la volonté de cultiver la solidarité entre femmes et de déconstruire le cliché des rivalités féminines).


Inscription à la newsletter de Cousette communication

Trackbacks for this post

  1. #Conseils – Faire le bilan de son business et fixer ses objectifs pour 2019 |

Laisser un commentaire