{Solution} Citoyens en mouvement

A l’heure où trop nombreux sont ceux qui se laissent tenter par des hommes ou femmes « providentiels », qui promettent de régler tous leurs problème d’un coup de baguette magique (ou d’avis d’expulsion, suivez mon regard…), d’autres, nombreux aussi, décident de se mobiliser collectivement et au plus près du terrain pour faire changer les choses. Et ces mouvements citoyens redonnent de l’espoir!

Le journal Libération l’appelle « Le monde d’après-demain« : celui des mobilisations citoyennes qui sont nées ou se sont amplifiées dans la foulée du succès du documentaire Demain, de Cyril Dion et Mélanie Laurent. Qui appellent à la mise en place rapide, large et effective des alternatives concrètes décrites dans le film.

En début d’année, le réalisateur a lancé L’Appel du monde de demain, qui est relayé actuellement par une tournée de rassemblements citoyens et de concerts (avec  dans toute la France. Sur le site, vous pouvez signer l’appel, connaître les dates des concerts mais aussi découvrir une cinquantaine d’actions et mobilisations possibles au sein de l’annuaire « Je m’engage aujourd’hui ».

Dans cet article passionnant paru sur le site d’Usbek & Rica (« Populisme vs renouveau citoyen: que faire quand la société coule?« ), le sociologue Yves Patte montre comment le succès des populistes comme des mouvements citoyens sont les 2 faces d’un même phénomène, deux manières de réagir face à la disparition d’un monde.

Le mouvement des Colibris est loin d’être le seul collectif à essayer de rassembler et mobiliser les citoyens pour agir sur le terrain et peser sur les choix politiques. Kaizen en liste une dizaine dans son article « Mouvements citoyens, un vent d’air frais sur la politique« . Certains, tels que MaVoix ou Demain en commun, ont pour objectifs de présenter des candidats citoyens aux législatives.

 

Booster l’impact des alternatives durables et citoyennes

D’autres entendent plutôt agir au niveau local, pour mettre en valeur et développer les alternatives durables et citoyennes, et résister aux projets politiques et économiques de l’ancien monde.

C’est le cas du collectif que j’ai moi-même décidé de rejoindre: Alternatiba Rhône, l’antenne locale d’Alternatiba, un mouvement citoyen qui lutte contre le changement climatique. Je m’y investis notamment au service de la communication externe du collectif, via le site et la newsletter mensuelle, mais les besoins et possibilités d’actions sont extrêmement nombreux et variés 🙂

Pour aller au-delà des petits gestes écolos individuels, qui ne sont pas toujours très motivants, et faire en sorte que les alternatives deviennent « la norme » dans notre pays, nous lançons le 15 mai prochain le Grand défi des alternatives. N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter ou à suivre la page Facebook d’Alternatiba ou de votre collectif local (Alternatiba Rhône par exemple ^^)

Retrouver tous les articles {Solution}

 

Laisser un commentaire